Les qualités des arbres

Introduction

Dans cette rubrique, vous trouverez des articles « focus » sur une espèce en particulier. Tout promeneur, aussi néophyte soit-il, ne ressentira pas la même chose en présence d’un chêne ou d’un bouleau. Quand bien même il ne saurait pas de quelles essences respectives ils sont.

Votre ressenti prime avant tout !

Chaque espèce d’arbre, à ages égaux, voire à tailles égales, va apporter son lot de caractéristiques, spécifiques à l’essence d’arbre. Nous pouvons parler de qualités des arbres. Certains utilisent le terme d’énergie, mais ce mot véhicule trop de projections et de mésinterprétations selon nous, alors nous le laisserons de côté. De toute façon, ce qui compte au final, c’est votre ressenti à vous, lorsque vous êtes en présence d’un sapin, d’un hêtre ou d’un tilleul, et les différences de ressenti que vous pourrez observer. Nous voudrions insister sur le point suivant: chez nous, les humains, il est constaté de légères différences de manifestations phénotypiques entre les groupes ethniques, mais ces différences sont moindres que les différences constatées au sein d’un même groupe ethnique. Par exemples les Européens du nord sont moyennement plus grands que les Coréens, mais il existe de nombreux Coréens plus grands que la moyenne des Européens du nord et il y a plus d’écarts de taille entre les grand Coréens et les petits Coréens qu’entre Coréens et Européens du Nord. Il en va de même pour les caractéristiques ressenties des arbres, qui, pourtant, s’étalent non pas sur une espèce mais sur autant d’espèces que de noms scientifiques (sans parler des sous-espèces). Les ressentis qu’ils nous permettent d’expérimenter diffèrent plus entre deux arbres d’une même espèce que les ressentis moyens entre deux groupes d’espèces. Les caractéristiques qui seront avancées dans cette rubrique, pour chacune des espèces, sont donc des caractéristiques moyennes mais à ne pas prendre en valeur absolue, telles qu’elles. Nous invitons les promeneurs à se fier d’abord à leurs propres ressentis, en fonction de chaque sujet: la forme exacte des différentes parties (tronc, branches, feuilles, pétales, etc…), la couleur précise de son écorce, de ses feuilles, de ses fleurs, son odeur à lui, etc… Et il se peut qu’un bouleau en particulier lui inspire de confiance en lui que le hêtre, pourtant habituellement dévolu à cette qualité. Enfin, et ce n’est pas la moindre des informations à prendre en compte, le ressenti varie d’un promeneur à un autre, et il n’y a pas de vérité absolu. Encore une fois, c’est ce que vous ressentirez qui comptera. Cette rubrique n’est qu’une aide pour aller vers les arbres qui, en moyenne, ont le plus de chance de vous apporter telle ou telle caractéristique en fonction de ce dont vous aurez besoin sur le moment.

L'effet miroir

Vous percevez des sensations, des émotions et des pensées spécifiques en présence d’un arbre particulier ? Imaginez qu’une autre personne prenne votre place et « interagisse » avec ce même arbre. Pensez-vous que cette personne aura les mêmes sensations physiques ? Les mêmes émotions ? Les mêmes pensées ? Peut-être qu’il y aura des ressemblances, mais son ressenti global sera singulier, tout comme l’était le votre. Et ce ressenti parlera au moins autant de cette personne que de cet arbre. Il s’agit de l’effet miroir ! Un des bénéfices les plus importants de la forêt.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.